Animal Crossing : New Horizons – Les Chroniques de Pudukh S01E01

En ces temps de réclusion, il est bon de s’échapper. C’est pourquoi il a été décidé d’un emménagement sur l’île de Pudukh. Sur place, j’y rencontre le taulier, Tom Nook, qui a aussi organisé l’arrivée sur l’île de ses nouveaux occupants, là je fais la connaissance de Pansy, une cochonne. Littéralement hein, après je sais pas, je juge pas, même si son mot préféré est « sauciflard »…

C’est toujours un peu dur au réveil

Ensuite, Biff, un hippopotame rouge, qui se la pète un peu avec le sport et tout ça, mais c’est toujours utile d’avoir un costaud dans l’équipe. En espérant juste qu’il soit pas en manque de stéroïdes et qu’il nous égorge pas pour satisfaire ses pulsions de manque. Et à priori il a débarqué avec un virus, on va le confiner dans sa tente !

Merci la distance de sécurité !
Ok, on va tous crever…

Bref, Tom Nook nous annonce qu’il faut raquer pour les frais d’installation, et il est ou mon devis, HEIN ? Ca sent l’arnaque cette affaire, 5000 Miles, pour couvrir les frais de transport et d’installation, pour une tente et des babioles de la FoirFouille ? Mais sérieux, UNE TENTE A 5000 BALLES ? Bordel, à Décathlon j’en chopais une pour 100 clochettes et on en parle plus ! En plus c’est tout pourri, même pas la place pour mettre ma collection de slips Mario, au lieu de ça j’ai un lit de camp daubé et une lampe à huile qui peut cramer toute vie si elle se renverse, super secure ! Mais bon c’est les joies de la vie insulaire, je suppose…

Ca me fait penser aux parents qui te donnent des sous pour accomplir des corvées (avec le montant en anciens francs en dessous, eh ouais chu vieux, kestuvafer ?)

Bon heureusement, niveau Miles, on en récupère rapidement, et cela permet de réaliser des petits défis quotidiens, au fond pourquoi pas.

J’installe quelques babioles à l’extérieur, tel le hamac pour profiter de l’air et des embruns de la mer, qui est juste en face de ma tente… Et je m’endors dedans comme une merde.

En mode patate dans le transat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nope.
%d blogueurs aiment cette page :